Le tour des Flandres 2018

La rando cyclosportive Le tour des Flandres 2018 - samedi 31 mars

Merci pour le récit de Vicky qui a participé à cette rando cyclosportive.
~ ~ ~ ~ ~

Déjà en arrivant sur les parkings dédiés (embouteillage depuis Gent sur la N60 jusqu’à Oudenaarde), l’ambiance y est… j’entends toutes les langues autour de moi!  Tout le monde sort son vélo direction départ...
Je prends le départ à 7h30...c’est parti pour 139km...une distance jamais faite et je ne suis pas sure d’y arriver. Heureusement il fait doux... pas de pluie.
Très vite la première difficulté s’annonce après 9km, le wolvenberg. Mais je la surmonte sans trop de difficultés… ouf… encore 13 « Berg » :-)
Premier Ravito à 30 km, tous les cyclistes doivent descendre du vélo, et après 2 ascensions je suis contente de m’étirer un peu…
On trouve à profusion des gaufres au sucre, gaufres à miel, barres céréales, bananes, oranges, eau avec poudre Aptonia…
On se remet en selle...
Je suis surprise par le nombre de secteurs pavés. Je m’y attendais pas…
Déjà tous les Berg sont pavés mais ce qui est presque pire ce sont les descentes en pavés ! J’ai l’impression que mon vélo va se disloquer tellement qu’il tremble. J’ai du mal à garder mes mains sur les cocottes et freiner... 
Complètement immunisée aux pavés.je jure sur mon vélo que je ne ferai jamais Paris-Roubaix...
Après le 2ème ravito à 75km arrive le koppenberg...il a plu un tout petit peu et les pavés sont glissants.
On est nombreux et la route devient d’un seul coup étroit, ça freine fort... petites frayeurs car on se touche de partout… l’ascension commence mais dès que les degrés montent la roue arrière patine… vu l’étroitesse du koppenberg, les gens devant moi descendants de leur vélo..je suis obligée de faire pareil, je ne trouve pas de chemin pour passer..
Dès que les degrés baissent on saute sur les vélos pour se remettre en route...
4 murs plus loin le 3ème ravito à 105 km... franchement contente de descendre pour détendre le dos, marcher un peu et manger..des gaufres !!! Bonne ambiance partout et bcp de monde le long de la route qui nous encourage. Chapeau aussi aux bénévoles qui bloquent les voitures…
Dernière portion avant le finish, 5 ascensions dont les 2 derniers sont le Oude Kwaremont et Paterberg… les pires… 
Heureusement les routes ont séchées avec ce petit rayon de soleil..
On attaque…
Arrivée au oude Kwaremont je suis contente car j’arrive à monter et éviter les gens à pied..mais qu’elle est longue cette ascension !! 2 km…
Le cœur s’accélère… on n’ose pas trop lever le regard..on reste concentré..
Ouf, c’est fait. Encore 1... le paterberg!
Alors là je suis très surprise car on arrive avec une certaine vitesse, d’un seul coup virage 90 degrés et le mur se dresse devant nous… bien sûr je ne suis pas sur le bon plateau.. mais je ne suis pas obligée de m’arrêter. Je force... bcp de monde à pied mais je passe.. je compte presque les pavés.. encore un petit effort..elle n’est pas longue. Quel soulagement..enfin ! Quand je vois le panneau avec « encore 10 km au finish » les larmes coulent sur la joue..je l’ai fait.. je n’arrive pas à y croire.. bcp d’émotions..physiquement je me sens bien, c’était surtout mental cette course..
Tous les berg fait sur mon vélo en dehors la moitié du koppenberg..
Quel bonheur de passer le finish que les pro passeront le lendemain..
Inoubliable !


​​~ ~ ~ ~ ~